Loading...

vendredi 24 avril 2015

REVOLTANT!!!!

JE TROUVE CE PROCÉDÉ RÉVOLTANT!!!!!!!!!!!!!!!!!
JAMAIS MES ANIMAUX DE COMPAGNIE NE FINIRONT DE CETTE MANIÈRE
 LES VOTRES NON PLUS J' ESPÈRE
 UN PEU DE DÉCENCE SVP MESSIEURS LES PROFITEURS!!!!!!!!!!!!! 
SOURCE ET SUITE

Belgique Il existe aussi d’autres solutions pour les cadavres d’animaux de compagnie. Voici la première des quatre :
Le clos d’équarrissage
Différentes compagnies proposent d’aller chercher chiens, chats et autres animaux chez les vétérinaires ou chez les particuliers en camionnette. Ils sont ensuite conduits au clos d’équarrissage, notamment à celui de Rendac, localisé à Denderleeuw. "Les cadavres d’animaux sont broyés, puis la matière est stérilisée. Ils sont ensuite transformés en graisse et en farine (protéines et minéraux). La farine est vendue à bas prix aux cimentiers wallons et la graisse est transformée en combustible pour faire du biodiesel", explique Carel Vermassen, directeur de Rendac. "Chaque année, 750 tonnes d’animaux de compagnie, dont 300 proviennent de Wallonie, sont traitées par notre société."
Tarif pour particulier : 65 € (la prestation inclut la collecte de l’animal au domicile).