Loading...

samedi 31 janvier 2015

LA POSITION DES ASSOCIATIONS AU SUJET DE L' AMENDEMENT GLAVANY

A CONSULTER ICI
DSL PAS DE COPIER POSSIBLE A LIRE SUR LE LIEN CI DESSUS

DANS L' ENSEMBLE TOUS PENSENT QUE C' EST DE L' ENFUMAGE ET QUE LA ROUTE SERA LONGUE AVANT D' OBTENIR DES CHANGEMENTS.
 ACTUELLEMENT RIEN N' EST REMIS EN CAUSE....

 ENCORE UNE FOIS,  NOUS SEULS POUVONS A TITRE PERSONNEL AUTOUR DE NOUS FAIRE ÉVOLUER LES CHOSES..
 MAIS COMMENT CONVAINCRE MR STEAK OU MME LOTTO????


 ET VOUS QU' EN PENSEZ VOUS???
Après 10 ans de réflexion et plus de dix mois de débats parlementaires, l'Assemblée nationale vient d'adopter l'amendement « Glavany » qui reconnait, dans le code civil, aux animaux la qualité symbolique d'« êtres vivants doués de sensibilité ». Une victoire pour le bien-être animal ou une simple mise au point juridique sans conséquences ?

En octobre 2013, à l'initiative de la fondation 30 millions d'Amis, 24 intellectuels signaient un manifeste « pour une évolution du régime juridique de l'animal dans le code civil reconnaissant sa nature d'être sensible », soutenu par une pétition qui a recueilli plus de 776 000 signatures.

Le 3 juin 2014, la députée Geneviève Gaillard (présidente du groupe d'études), Laurence Abeille (vice-présidente), Armand Jung et Alain Marsaud présentaient, à l'Assemblée Nationale, une Proposition de loi visant à établir la cohérence des textes en accordant un statut juridique particulier à l'animal.

Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/actualites/4194-animaux-etre-sensible-loi
Après 10 ans de réflexion et plus de dix mois de débats parlementaires, l'Assemblée nationale vient d'adopter l'amendement « Glavany » qui reconnait, dans le code civil, aux animaux la qualité symbolique d'« êtres vivants doués de sensibilité ». Une victoire pour le bien-être animal ou une simple mise au point juridique sans conséquences ?

En octobre 2013, à l'initiative de la fondation 30 millions d'Amis, 24 intellectuels signaient un manifeste « pour une évolution du régime juridique de l'animal dans le code civil reconnaissant sa nature d'être sensible », soutenu par une pétition qui a recueilli plus de 776 000 signatures.

Le 3 juin 2014, la députée Geneviève Gaillard (présidente du groupe d'études), Laurence Abeille (vice-présidente), Armand Jung et Alain Marsaud présentaient, à l'Assemblée Nationale, une Proposition de loi visant à établir la cohérence des textes en accordant un statut juridique particulier à l'animal.

Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/actualites/4194-animaux-etre-sensible-loi