Loading...

dimanche 28 septembre 2014

quand un gorille se souvient..

pour se reposer un peu..

et retrouver une certaine sérénité regardons les animaux et soyons admiratifs devant leur empathie sur un doux fond musical

samedi 27 septembre 2014

REVOLUTION VEGETARIENNE

Ces jours-ci, les 26 et les 27 septembre, ont lieu le tout premier Festival Végane de Montréal. Plus de vingt conférenciers internationaux seront au rendez-vous à l’UQAM. Je ne suis pas étonnée qu’un tel rassemblement ait lieu. Son importance et sa signification ne sont pas à prouver. C’est que le débat éthique entourant la souffrance des animaux interpelle de plus en plus d’individus.
Lorsque des renards exploités pour leur fourrure sont violentés, le public s’insurge.
Lorsque une fille exhibe fièrement ses proies tuées sur Facebook, les lecteurs sont tout autant choqués. Lorsque Air France expédie des singes vers la mort, on se fâche. Et avec raison.
Extrait du vidéo sur les agissements d’Air France disponible sur le site de PETA
 Violence faite aux animaux: une solution, la révolution végétarienne?
Nos comportements ont toujours été guidés par des normes morales. Tuer un individu est immoral tout comme voler ou mentir. Pourquoi l’alimentation échapperait à ces normes? Pourquoi n’aurions-nous pas de questionnements éthiques par rapport à ce que l’on met dans notre assiette? C’est tout à fait incohérent.
Chaque année, des milliards d’animaux sont violentés, exploités et tués dans des conditions atroces. Or la question est cruciale: faut-il continuer à manger de la viande?
Le philosophe Peter Singer et l’avocat Jim Mason proposent quelques leitmotiv pour faire un choix alimentaire éthique. C’est l’auteure de Je mange avec ma tête, Élise Desaulniers, qui en fait un recensement dans son ouvrage percutant.
  1. Transparence: Nous avons le droit de savoir comment nos aliments sont produits.
  2. Équité: Produire de la nourriture ne devrait pas imposer de coûts aux autres.
  3. Compassion: Limiter la souffrance animale.
  4. Responsabilité sociale: Respecter les droits fondamentaux des travailleurs.
  5. Besoins vitaux: La vie et la santé avant toute autre considération éthique.
Pour Thomas Lepeltier, historien et philosophe des sciences, chargé de cours à l’Université d’Oxford, une révolution végétarienne s’impose. Il a accepté de répondre à mes questions.

La révolution végétarienne

SOURCE ET SUITE
 

Thomas Lepeltier m’explique qu’une révolution végétarienne en est une culturelle et politique où l’ensemble de la population se tournera vers une alimentation végétalienne. Sur le plan politique, le philosophe des sciences avance que cette révolution s’incarnera d’abord dans une législation précise, c’est-à-dire l’abolition des abattoirs.
« Comme je le montre dans mon livre, il y a une dynamique historique qui conduit une partie croissante de la population à prendre conscience, d’un côté, que la façon dont les animaux de rente (cochons, vaches, poules, chèvres, etc.) sont traités n’est plus acceptable et, d’un autre côté, que la seule position juste et cohérente face à ce problème est le végétalisme. »
Mais la société sera-t-elle prête à faire de tels compromis?

Un argumentaire éthique

Les sceptiques sont nombreux. Une révolution végétarienne est-elle vraiment nécessaire? Thomas Lepeltier amène un argumentaire fondé sur des raisons éthiques. Le philosophe des sciences argue qu’élever et tuer des animaux contrevient à certaines valeurs fondamentales que l’on défend. Paradoxal, n’est-ce pas?
Aujourd’hui, toute violence faite aux animaux est vertement dénoncée. Feriez-vous souffrir votre chat, votre chien? Non. C’est moralement condamnable.
« L’obtention des produits d’origine animale, dont nous n’avons nul besoin pour être en bonne santé, repose toujours sur des actes de cruauté. Pourquoi donc tolérer leur consommation? Cela va contre notre sens de la justice. Une telle consommation perdure uniquement parce que la société, dans son ensemble, fait tout pour ne pas réfléchir à l’abomination des abattoirs, avance-t-il. »

A SAVOIR

HORS SUJET JUSTE INFO POUR LES AMIS FLORIDIENS...

BIZARRE..
 MELBOURNE FLORIDE,  LE PLUS IMPORTANT TAUX DE RADIOACTIVITÉ VENANT DE FUKUSHIMA DÉTECTÉ  AUX  USA
 MAIS SI LA NOUVELLE EST D' AUJOURD' HUI L' INFO DATE DU DEBUT DE L' ANNEE..

SOURCE

jeudi 25 septembre 2014

LA FERME DES 1000 VACHES INFO

SOURCE  ET PLUS
 AVEC PETITION

PETITION POUR LES COCHONS ICI 

Près de 150 vaches ont rejoint la ferme des « 1000 vaches » ce samedi 13 septembre au milieu de la nuit, marquant le début contesté de l'exploitation du projet de méga-élevage laitier à Ducrat (Somme).
La première traite a eu lieu ensuite dans la matinée, alors que les associations qui s’y opposent bloquent l'accès au site. Comme nous, elles dénoncent le gigantisme de ce projet dangereux pour l'environnement et contraire au bien-être des animaux, concentrés et élevés hors-sol, et sans accès au pâturage. 
Novissen, association locale qui lutte contre ce projet, soutenue par une vingtaine d’associations, dont CIWF France, est mobilisée sur place depuis samedi. Elle dénonce notamment un « passage en force ». L'autorisation d'exploitation aurait été délivrée in extremis alors que Novissen avait déposé un référé en suspension d’exploitation devant le tribunal administratif d’Amiens.
Nous sommes affligés d'apprendre cette nouvelle et nous appelons à poursuivre l'opposition au projet. Avec ce type d’élevage industriel sans accès au pâturage, on ouvre la voie de l’intensification à un secteur, l’élevage laitier, qui est pourtant encore relativement extensif en France. Souhaite-t-on répéter les erreurs faites dans le domaine de l’élevage porcin et de volaille, hors sol, avec les conséquences désastreuses que l’on connait sur les animaux et l’environnement ? Nous ne souhaitons pas ce type d'élevage pour l'avenir.
Léopoldine Charbonneaux, directrice de CIWF France

Comment agir ?

mercredi 24 septembre 2014

ACTION: 15 PETITIONS CONTRE L' EXPORT D' ANIMAUX DE FERME D' AUSTRALIE


 
 AVEC VIDEO D' UN JEUNE BOEUF VIOLEMMENT POIGNARDE DANS LES YEUX SUR LA PAGE CI DESSOUS  POUR ETRE ENSUITE  ABATTU HALAL , A VIF, PAR EGORGEMENT  EN EGYPTE.....
 
 PARCE QUE CELA N' EST PLUS SUPPORTABLE DE VOIR CE MÉPRIS DE LA CRÉATION, CE MÉPRIS DE LA VIE POUR LE PROFIT DE QUELQUES ÊTRES INDIGNES ET DESEQUILIBRES QUI TUERAIENT PÈRE ET MERE
 PARCE QUE CES ANIMAUX MÉRITENT DE VIVRE HEUREUX ET LIBRES, ET DE TOUTE MANIÈRE  DANS UN MINIMUM DE RESPECT.
PARCE QUE LES PEINES, LES SOUFFRANCES INFLIGÉES  SONT SCANDALEUSES
PARCE QU' ILS N' ONT PAS DEMANDE A NAÎTRE.
 PARCE QUE MÊME SI SATAN GUIDE LE MONDE ACTUELLEMENT, LES ANIMAUX N' ONT PAS A PÂTIR DE NOTRE DÉGÉNÉRESCENCE DE NOTRE IGNOMINIE, DE NOS CRIMES QUOTIDIENNEMENT RÉPÉTÉ ET PERPÉTRÉS DANS L' INDIFFÉRENCE GÉNÉRALISÉE
 
 SIGNONS POUR TOUT AU MOINS  POUVOIR AVOIR LE DROIT DE NOUS REGARDER ENCORE DANS UN MIROIR SANS MOURIR DE HONTE


 
 


 
 
✦PLEASE SIGN & SHARE WIDELY & MASSIVELY THESE ➨15 VIP PETITIONS AGAINST THE GRUESOME LIVE EXPORT!
►PET.1 http://bit.ly/TFpcMP
►PET.2 http://bit.ly/1fUe0ql
►PET.3 http://bit.ly/1j0Ggc3
►PET.4 http://bit.ly/1pLSBnE
►PET.5 http://bit.ly/1mO1qoZ
►PET.6 http://bit.ly/RnjChB
►PET.7 http://bit.ly/1mfREfe
►PET.8 http://bit.ly/1mO1C7w
►PET.9 http://bit.ly/1o4PArT
►PET.10 http://bit.ly/1pLSRmJ
►PET.11 http://bit.ly/1mbY9Ut
►PET.12 http://chn.ge/1qrx5T4
►PET.13 http://bit.ly/1dkeaWp
►PET.14 http://chn.ge/1qdFGLA
►PET.15 http://bit.ly/1l1qGZl
✦NEVER FORGIVE AND NEVER FORGET✦ WE MUST ALWAYS TAKE SIDES !
"Neutrality helps the oppressor, never the victim..silence encourages the tormentor, never the tormented."-Elie Wiesel.-
"His name was "Jacob" he was one of the many young steer and cows who being exported (LIVE-EXPORT) by vessel from an Australian farm..for the destination to Egypt for to be slaughtered on a religious ritual manner called "Halal"(Btw supposed to be with an benediction and with compassion..) for the local meat consumption..upon arrival he awaiting his fate in an "open abattoir" he has done nothing wrong and yet his eyes will be brutally stabbed by an cruel sadistic criminal boucher who has slashed first his leg tendons without any reason but for the sole purpose in order to inflict maximum pain and suffering and that the animal may not be able remain stable in balance..Jacob, the Australian young bull filmed at an Egyptian open slaughterhouse last month, spent his last horrific many minutes of life having his eyes stabbed and his leg tendons slashed. He had been forced into an appallingly cruel slaughter box, from which, in panic, he escaped, trying to run on three legs because one was already broken. His throat has been slashed and he ran with his head almost hanging off.. Jacob was a gentle, Western Australian Brahman innocent bull, who had done nothing wrong. He spent weeks on a Third World live export ship on his way to Egypt before facing this ultimate horror and depravity. this video (recorded with a smartphone supported by Animal Australia citizen for investigating where the offense was caught in the act) will remain for ever burn in my memory..!!!
✦Watch my video on Youtube (Petition link is also available
under the video click "Show More" under the video)

HERE:➨http://youtu.be/fh0BzzMt78A
➨ MY REQUEST TO ALL OF YOU IS TO MAKE YOUR DUTY TO PLEASE SIGN & SHARE WIDELY THESE VIP PETITIONS !!!
➨ BACKGROUND-FACTS !
The shocking cruelty captured in Egypt's Ismailia abattoir shows an injured Australian steer stabbed in the eyes, and disabled by having his leg tendons slashed another story in another abattoir in Sokhna (Egypt) shows the same sadistic pervert behavior on Australian exported farm animals.Animals Australia's latest live export investigation on May 09-2013 revealed terrified animals making desperate efforts to escape after having their throats cut open; others with eyes stabbed; leg tendons slashed; and being butchered while still alive... This is the nightmare endured by animals who were exported live from Australia to Egypt.watch the investigation video here: ➨ https://vimeo.com/65359857
✦✦I beg you citizen of the world and especially the Australians..do your duty and take action! we must do everything we can to stop immediately these gruesome exports of terror into these underdeveloped countries where there is no rule of law protecting animals and where the government are corrupted and are closing their eyes and where the local authorities has no control over its people's lack of empathy towards innocents animals ! it is not the first time it has happened (quite the contrary.. ! watch more infos on my link from my facebook page-link indicated below) First these poor animals are crammed in atrocious conditions on vessels for more than three weeks, where several succumb even before arrived at destination ..many of them are dying underway deprived from water & food and from stress ! and the ones who survived the trip .. upon arrival the worst hell nightmare begins ! !!enough is enough! we must abolish these export of torture In all these uncivilized countries and where most of them are ritual slaughtered "halal"
✦So far over 950,000 people signed the petitions requesting immediately the completely halt of such gruesome exports, please make an effort to achieve the goal of one million signatures ! i beg to all of you also the ones who are never signing petitions to make this time an exception and to sign & share massively these petitions in total there are 10 petitions and it takes less than 5 minutes to sign them all ! thank you in advance!
✦MORE INFOS HERE:▬▬►https://www.facebook.com/photo.php?fbid=318596991604067&set=a.110440022419766.11614.100003613067737
✦AND HERE:▬▬▬►https://www.facebook.com/photo.php?fbid=287401301390303&set=a.110440022419766.11614.100003613067737
Thank You~Tony Zadel - Copyright(©) —
– avec Lyn White ( Animals Australia ).

lundi 22 septembre 2014

LE PIRE AFICIONADO DE FRANCE!!!!! ANDRE VIARD, INCULTE QUI PLUS EST

Le discours officiel prononcé par André Viard à l'occasion du Toro de la Vega, ainsi que l'article où il annonçait sa présence, nous donnent l'occasion de mesurer une fois de plus l'étendue de son inculture
viardrue.jpg
 Tordesillas, septembre 2014




 A PARTAGER UN MAXIMUM SVP  CONTRE CE TORTIONNAIRE AUX MAINS PLEINES DE SANG!!!
PORTRAIT TYPE DE CES RACLURES...

 
I - Intro
Le Toro de la Vega est une tradition de la ville de Tordesillas, en Espagne, où chaque année en septembre un taureau est lâché dans les rues de la ville, puis poursuivi par une foule armée de lances, à pied ou à cheval, jusque dans la plaine (la vega), où il est achevé, à la lance puis à coups de poignard dans la nuque.
Cette pratique fait l'objet d'une telle contestation en Espagne que la mairie de Tordesillas a dû faire appel cette année à un intervenant étranger pour prononcer le "pregón", c'est-à-dire le discours d'ouverture des fêtes patronales.
Il s'agit d'André Viard, président depuis 2008 de l'association française de lobbying tauromachique intitulée Observatoire National des Cultures Taurines.
Ce choix discrédite encore plus - s'il en était besoin - le Toro de la Vega. En effet, André Viard est de notoriété publique un personnage dont le fonctionnement affectif est caractérisé par la haine et l'injure, dont la façon d'agir est caractérisée par les manipulations frauduleuses, les manœuvres dissimulées, les mensonges éhontés, et la volonté inépuisable de censurer ses opposants, et dont le fonds intellectuel est caractérisé par l'inculture abyssale.
Ces affirmations sont si précisément documentées qu'elles n'ont jamais été contredites ni par lui-même, pourtant si prompt à menacer ses contradicteurs des foudres de la justice, ni par aucun autre militant pro-corrida, y compris même au sein du conseil d'administration de son organisation.
viard.jpg
Lorsque les opposants à la corrida se félicitent que la défense de celle-ci soit confiée en France à Viard, ce n'est pas une simple figure de rhétorique, c'est une réalité. Viard dézingue la cause qu'il prétend défendre avec un tel talent que les opposants à la corrida se disent "Eh, oh, à quoi on sert, nous, alors !?!"
On peut lire ici la transcription du "pregón", du discours d'ouverture, de Viard. C'est en espagnol, mais l'essentiel de ce discours était sur son blog Terres taurines dès le 20 août. Nous nous référerons en premier lieu à cette version française, complétée si besoin de la version espagnole.

II - Commençons d'abord par deux figures qui relèvent de la manipulation et du sophisme banaux
1 - La manipulation routinière en matière d'archéologie
Citation : "[…] premier héros de l'humanité peint sur les paroies de la grotte de Villars, lequel était un chasseur à pied qui provoquait la charge du toro pour le tuer de face."
Passons sur la graphie "toro", plus saugrenue que jamais dans le cadre de considérations ayant trait au Paléolithique.
Viard avait récemment élucubré en reprenant les divagations tauromachiques d'un nommé Georges Charrière, lequel dans un article de 1968 (La scène du puits de Lascaux) disait (p 10) que dans la grotte de Villars (Dordogne), l'homme face au bison a "une allure de matador" (p 10). Il n'en faut pas plus à Viard pour en conclure que la corrida remonte à 23 000 ans (chiffre retenu dans son pregón, son discours d'ouverture des fêtes de Tordesillas). Signalons en passant que Georges Charrière s'aventurait dans des domaines que manifestement il ne maîtrisait pas, puisqu'il écrit dans cet article des non-sens éthologiques du genre "la tauromachie est basée sur 'le réflexe de suite' ", c'est-à-dire "le fait pour le bisonneau de suivre automatiquement le premier objet animé, quel qu'il soit, comme si c'était sa mère". Fadjen se précipite sur Christophe Thomas dès qu'il le voit, pour essayer de l'encorner, c'est bien connu.
Et notons que l'un des deux livres qu'a publié cet auteur (La signification des représentations érotiques dans les arts sauvages et préhistoriques, 1970) avait fait l'objet d'une recension par Annette Laming-Emperaire (laquelle a cosigné en 1965 La préhistoire avec André Leroi-Gourhan, excusez du peu). Celle-ci y descendait en flamme le livre, jugé superficiel, confus et incompréhensible.
Juste pour le fun, mentionnons que l'autre livre publié par Charrière est L'art barbare Scythe (1971), histoire de rappeler que les Scythes ont écrasé les Cimmériens, et que l'icône populaire de ces derniers est Conan le Barbare. Tout ça pour dire que la contrepèterie de Conan le Barbare est trop bien illustrée par André Viard (oui, je l'ai déjà faite, mais je ne m'en lasse pas).
sc%E8ne_du_bison_et_de_l%27homme_Villars
 ¿¿ Olé ??

2 - Le plus routinier des sophismes
Citation : "Et tandis que les mouvements animalistes hurlent à la barbarie, des enfants innocents sont massacrés en divers points du globe, sans que les démocraties modernes ne fassent rien pour l'empêcher"
Inlassable argument des tauromaniaques.
Francis Wolff, le philosophe de service du microcosme taurin, commençait un article de 2007 intitulé "Gare à l’idéologie 'animaliste' " en posant la question "Faut-il interdire la corrida ?", et enchaînait "Vous ne savez plus quoi faire de votre pitié ? Vous êtes las de la Tchétchénie, de l’Irak, du Darfour ? Les enfants qui crèvent de faim ou meurent sous les bombes, le soir à la télévision, finissent par vous laisser froids ? "
Un jeune philosophe, Julien Dutant, y avait répondu par deux contre-arguments suffisants :
- en pointant le "sophisme du pire" (le sophisme le plus utilisé par les tauromaniaques) : "il y a pire que la corrida, donc la corrida n'est pas un mal."
- en pointant le caractère "auto-destructif" du procédé, "puisqu'on pourrait dire la même chose de ceux qui luttent contre ceux qui luttent contre l'interdiction des corridas."
Ce dernier contre-argument est redoutable pour Viard. L'a-t-on vu une seule fois dans sa vie lutter concrètement pour l'accès à l'éducation, pour l'accès à la santé, pour l'accès à la démocratie ? Non : son engagement unique est de lutter pour la corrida, pour la corrida, et pour la corrida. L'a-t-on vu une seule fois dans sa vie lutter concrètement contre les hommes politiques corrompus, contre les oligarques totalitaires, contre les extrémistes de tout bord ? Non : son engagement unique est de lutter contre les opposants à la corrida, contre les opposants à la corrida, et contre les opposants à la corrida.
Un autre intellectuel de talent avait démonté à plusieurs reprises les sophismes de M Wolff : il s'agit bien sûr de Jean-Baptiste Jeangène-Vilmer. Et c'est également à lui qu'on peut faire référence lorsque Viard verse ses larmes de crocodile sur "les enfants innocents massacrés en divers points du globe, sans que les démocraties modernes ne fassent rien pour l'empêcher." Car JBJV n'est pas seulement spécialiste de l'éthique animale, il est également spécialiste de l'éthique des interventions armées et du droit humanitaire. Superviard va-t-il, entre deux taurodomontades, nouer sa cape autour du cou et s'envoler vers le Proche-Orient pour y rétablir la paix en deux temps trois mouvements ? Je lui conseillerais auparavant de lire les 500 pages extrêmement éclairantes de La guerre au nom de l’humanité (2012).
En fait, Viard détient la solution, il l'expose dans son pregón : "Le taureau est choyé tout au long de sa vie, et quand arrive l'heure de le tuer, c'est fait avec dignité, en lui octroyant le privilège de combattre pour sa vie et la possibilité de la sauver par sa bravoure, tant dans l'arène que dans la Vega. Combien d'humains dans le monde bénéficient des mêmes droits ? Et que fait le PACMA [le parti de défense animale] pour eux ? Ont-ils protesté contre le massacre des enfants palestiniens ou des chrétiens en Irak ?"
Je vous jure que c'est la traduction mot à mot, sans trucage, sans coupure, vous pouvez vérifier.
Viard propose donc enfin le remède aux conflits qui bouleversent le Proche-Orient : pour que tout aille bien, il suffirait que Tsahal estoque les mouflets de Gaza dans des arènes, et que les djihadistes de l'État Islamique poursuivent les Yazidis à la lance et les achèvent à la puntilla.

dimanche 21 septembre 2014

ACTION:PETITIONS POUR LES CHIENS DE COREE

UNE PAGE DE PETITIONS A SIGNER POUR LES CHIENS DE COREE

 C' EST ICI
OU BIEN ICI DIRECT:

Causes.com, Avaaz.org, Forcechange.com

In Korean

Attention! Residents of S. Korea. File a petition with the S. Korean government through this portal: e-people online
한국시민과 한국에 거주하는 외국인들은 국민신문고 (epeople.go.kr)를 통해 한국정부에 청원서를 제출해주세요!

In Spanish(Español), German(Deutsch), French(Française)

Thank you!


J' ADORE LES VACHES LIBRES

LE HERISSON PLUS INTELLIGENT QUE LE CHAT???

c' est le bonheur depuis hier.
 J' ai enfin trouvé ou se cache cet hérisson que je vois de temps a utre apparaitre  a la tombée de la nuit.
 Il etait si bien caché sous un amas de feuilles  seches  dans un coin du jardin qq peu sauvage que ce n' est qu' en commencant a nettoyer que je suis tombee dessus
 J' ai d' ailleurs bien failli le blesser tant je ne m' y attendais pas.. cette boulle de poils se melangeait avec les feuilles mortes meme couleur..

 maintenant  je ne reve que d' une chose, l' apprivoiser et le rendre heureux. mais voila.... il faut savoir comment s' occuper d' une bete inconnue.

 alors ici sur ce site dedié aux  hérissons il y a tout un tas de conseils..

Pour ne pas attirer tous les chats de votre quartier lorsque vous me donnez à manger,
voici quelques astuces pour éviter les intrus :
 
Astuce 1 : Poser une assiette sur ma gamelle. Le chat n'aura pas idée de la soulever... Moi oui ! 



Astuce 2 : Mettre une caisse basse (15 cm), assez longue et à l'envers, avec une ouverture. Placer une tuile ou autre en travers de l'entrée. Le chat ne mange jamais allongé et moi j'ai la place de passer !
Astuce 3 : Récupérer une boîte étanche, faire une ouverture avec une entrée en forme de coude 120 x 120 mm d'ouverture (je peut rester coincé si l'entrée est plus petite). Le chat ne pourra pas y entrer. Mettez un parpaing dessus, pour empêcher le chat de soulever la boîte.
N'utilisez plus de tuyau car mon ami le chat pourrait se retrouver avec celui-ci coincé autour du torse...
 MOI JE VAIS  OPTER POUR LES PARPAINGS... OU LE TAS DE BOIS AVEC ORIFICE  AU DESSOUS

 CET ABRI CI ME PLAIRAIT BIEN, MAIS JE NE SAIS PAS BRICOLER
QUOIQUE..
 J' AI UNE VIELLE CAISSE DE LIVRAISON DE VIENS QQ PART PT ETRE..
 SI JOLI EN TOUS CAS 
UN CINQ ETOILES!!
 
 
 Abri hérisson au jardinAbri en parpaings

jeudi 18 septembre 2014

RECETTES VEGETARIENNES



MIAM MIAM, MAIS DEJA TROUVE CE QUE JE VAIS MANGER CE SOIR
 COMME JE SUIS DANS MA PERIODE RUSSE, MERCI POUTINE
 JE VAIS PREPARER UN CHTI

 C' EST EN CHERCHANT LA RECETTE QUE JE SUIS TOMBEE SUR CE SITE DE CUISINE DU NORD AVEC CETTE RECETTE DE BRICK


Pour 6 personnes
Ingrédients : 4 grandes feuilles filo, 500 g de jeunes pousses d’épinards, 2 œufs, 100 g de feta, 10 olives noires à la grecque, poivre, beurre.
Préparation : 10 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : **
Préchauffez votre four à 200°c. Lavez soigneusement les pousses d’épinards et séchez-les à l’essoreuse à salade. Coupez-les grossièrement.
Dans un grand plat creux, mélangez pousses d’épinards, feta émiettée, les deux œufs battus, les 10 olives coupées en 2 ou 3 et dénoyautées. Poivrez mais ne salez pas, la feta l’est déjà beaucoup, je trouve.
Faites fondre 50 g de beurre. Etalez au pinceau une petite couche de beurre sur une feuille filo, recouvrez d’une autre feuille filo, étalez à nouveau un peu de beurre puis répartissez le mélange aux épinards. Reposez une nouvelle feuille filo, une couche de beurre et la dernière feuille.
Roulez le tout pour former un « strudel » d’une dizaine de centimètres de large. Remettez une dernière fois une petite couche de beurre puis faites cuire au four pendant 30 minutes.
Servez dès la sortie pour que ça reste bien croustillant. Servez avec une sauce au fromage blanc, oignon doux et menthe fraîche.
*Demain, un dessert.



Feuilletés aux épinards, feuilletés, épinards, filo

LES TRUIES EN CAGE, RAPPEL MAIS CE N' EST JAMAIS ASSEZ VU!

PERTURBATIONS CLIMATIQUES DANS LE MONDE EN AOUT 2014

mercredi 17 septembre 2014

RITUEL DE L' ACCOUPLEMENT DE L' ARAIGNEE PAON

PETITE BONNE NOUVELLE DE GAIA .....DANS LES FLANDRES AVEC VIDEO A VOIR

Une première mesure pour les moutons


Bonjour,
 
Aujourd'hui, on a une bonne et une mauvaise nouvelle à vous annoncer. La bonne, c'est qu'à partir de 2015 en Flandre, il sera interdit d'abattre des animaux sans étourdissement sur des sites temporaires d'abattage.
 
Ces sites temporaires sont installés chaque année lors de la fête musulmane du sacrifice, pour permettre l'égorgement (sans étourdissement) des moutons. Le ministre flamand du Bien-être animal, Ben Weyts, a donc décidé de ne plus les autoriser.
 
GAIA salue cette décision, qui va dans la bonne direction, mais c'est selon nous loin d'être suffisant. Car la mauvaise nouvelle, c'est que non seulement la mesure ne concerne que la Flandre (quid de la Wallonie et de Bruxelles ?!). Mais en plus, il n'est pas encore question d'une interdiction générale de l'abattage sans étourdissement.
 
Pour GAIA, il est un strict minimum que les animaux soient systématiquement étourdis avant l'abattage, sans exception. Égorgés en pleine conscience, les animaux souffrent souvent de longues minutes, en silence. Loin de l'attention des médias. 
 
Nous voulons remédier à ce silence médiatique. Jusqu'au 27 septembre, un message vidéo de GAIA est quotidiennement diffusé sur les chaînes de télé tous les soirs. Nous y dénonçons la pratique de l'égorgement sans étourdissement, et invitons tout le monde à participer à notre manifestation du dimanche 28 septembre.
 
Si vous ne regardez pas la télé, vous pouvez visionner le spot en cliquant ici. Voici le lien séparé : http://youtu.be/ywWQRgvNnnw
 
Les images sont dures à voir, mais nous pensons qu'elles doivent être montrées. Il faut que les gens sachent ce qui se passe dans les abattoirs. Si vous préférez ne pas visionner la vidéo, nous comprenons aisément. Mais pourriez-vous néanmoins la diffuser par e-mail auprès de tous vos amis et votre famille ? 
 
Ce n'est qu'ainsi que nous pourrons faire de la manifestation du 28 septembre un succès. Le rassemblement aura lieu à 13h au Boulevard Roi Baudouin 30 à 1000 Bruxelles. Nous espérons compter sur une mobilisation massive. Votre soutien est primordial, merci de transférer un maximum ce courriel ! 
 
Merci d'avance !
 
Animalement vôtre,
 
Michel Vandenbosch
Président de GAIA

CRAUTE DU LAIT...AVEC PETITION

UNE NOUVELLE VIDEO DE MERCY FOR ANIMALS

 A VOIR SUR LE LIEN ICI 
 ATTENTION SOYEZ SURS DE TENIR LE CHOC!!!!

 EXPOSE LA CRUAUTE CONTRE LES VACHES A LAIT
PAS SURPRENANT QUE LÈ ON NOUS DISE QUE LES EMPLOYES DES ABATTOIRS  SONT DES ILLETRES  C'EST PIRE QUE CELA, CE SONT DES CRIMINELS!!! COMME TOUS CEUX QUI ELEVENT ET TUENT LES ANIMAUX DES FERMES INDUSTRIELLES ET MEME DES PETITES FERMES JE CRAINS..

heartbreaking animal abuse at a milk producer for Leprino Foods – the world’s largest mozzarella cheese maker and major cheese supplier to Pizza Hut, Domino’s and Papa John’s.
Using a hidden camera, MFA’s brave undercover investigator documented the following horrific abuses:
  • Workers viciously kicking and punching cows, and stabbing them with screwdrivers, causing bloody wounds and injuries
  • Cows being violently whipped in their faces and bodies with chains and metal wires
  • Workers maliciously shocking sick and injured cows and dragging them with tractors
  • Sick or injured cows suffering from open wounds, infections, and injuries left to suffer without proper veterinary care
MFA's latest investigation is already making national news, after the Associated Press broke the story this morning. Click here to read the story.
Law enforcement is currently investigating and we expect criminal animal cruelty charges to be filed against workers and managers at the facility.
MFA is also calling on Leprino Foods to immediately implement meaningful animal welfare policies to prevent the type of egregious animal abuse that was exposed during this investigation throughout its dairy supply chain.
Treated as mere milk-producing machines, cows exploited and abused for cheese used on pizzas endure lives of near constant misery and deprivation. These highly intelligent and social animals suffer almost unimaginable abuse from the time they are born and ripped from their mothers' sides until they are so physically worn out from repeated pregnancies and constant milk production that they are sold for slaughter.
This has to stop!
Please, take a moment to sign this petition calling on Leprino Foods to immediately implement meaningful animal welfare policies to prevent egregious animal abuse at its supplier farms. Then please share the hidden-camera video with friends and encourage them to take action too.

 PETITION A SIGNER ICI AU DESSUS EN ROSE



lundi 15 septembre 2014

DES VACHES HEUREUSES C' EST BIEN SYMPA..

DES VACHES SOUHAIETENT LA BIENVENUE A DE NOUVELLES PENSIONNAIRES...

LAISSONS LEUR PEAU AUX ANIMAUX, LE 13 SEPTEMBRE 2014

TRES BELLE MANIF, MERCI A TOUS LES PARTICIPANTS

QQ MINUTES DE PLAISIR

ELLE EST SI BELLE CETTE VACHE AVEC SON PETIT, TOUS LES DEUX SI PROPRES AVEC UNE ROBE MAGNIFIQUE COMMENT PEUT ON ENCORE MANGER CES BETES EXTRAORDINNAIRES??

ACTION: SIGNER CONTRE LES ECOLES TAURINE


 NON aux écoles taurines !



SOURCE ET PAGE DE SIGNATURE

Monsieur le Président de la République,
Nous souhaitons aujourd’hui vous interpeler au sujet des écoles tauromachiques, qui sont au nombre de 6 en France. Ces établissements, au nom d'une prétendue légitimité culturelle, permettent une forme certaine de maltraitance animale. De plus, on y confronte des enfants à la violence et au sang dès leur plus jeune âge (certaines écoles taurines accueillent les enfants à partir de 7 ans). Ces écoles ont pignon sur rue et sont même soutenues par les collectivités puisqu’elles bénéficient de subventions publiques. Pourtant, en apprenant à des enfants à mutiler des taurillons à l’arme blanche, elles bafouent à la fois le respect animal mais également la protection de l’enfance.
Face à l’observation de ces faits et évidences, nous interrogeons la République à travers votre personne : Monsieur le Président, quels effets pensez-vous que la pratique de la corrida puisse avoir sur le psychisme d’un enfant ? Selon vous, est-ce moralement acceptable d’apprendre à un jeune à enfoncer diverses lames et pointes en métal dans les chairs ensanglantées d’un animal ? Psychologues et psychiatres s’accordent à dire que de telles actions ne peuvent que mettre à mal leur sens moral et leur équilibre. De ce fait, pensez-vous que de telles écoles aient leur place en France ? Nous faisons appel à votre âme et à votre conscience. Nous ne pouvons pas accepter que soit apprise à une partie de la jeunesse l’insensibilité devant la douleur et la mort, ni qu’on lui enseigne le plaisir de martyriser un animal.

Vous venez récemment d’apporter une importante modification au statut juridique de l’animal dans le Code civil. Mais des voix s'élèvent aujourd’hui pour dire que ce changement n’est que « poudre aux yeux ». Prouvez-nous le contraire. Prouvez-nous que ce geste législatif était sincère, et que la cause des animaux vous tient réellement à cœur :  repensez la présence et l'enseignement des écoles taurines de France ! Leur existence va à l’encontre des principes de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE) ratifiée par la France.
Nous, signataires de cette pétition, vous demandons solennellement d’interdire à ces établissements d'enseigner à des enfants ce que nous considérons comme des « sévices graves et actes de cruauté » sur des animaux. En outre, en tant que contribuables, nous ne souhaitons pas participer au financement de ces écoles et exigeons que ne leur soient plus accordées de subventions sur des fonds publics.
Veuillez, Monsieur le Président, croire en nos salutations citoyennes.

Orianne VATIN, Rédactrice-en-Chef de Planète Animaux (www.planeteanimaux.com)

Jean-Pierre GARRIGUES, Président du CRAC Europe pour la Protection de l'Enfance (www.anticorrida.com)

ACTION:PETITION CONTRE LA FERME DES 1000 VACHES

SOURCE ET PAGE POUR SIGNER





STOP A L'INSTALLATION DES 1000 VACHES A DRUCAT

dimanche 14 septembre 2014

VOIR UN ADORABLE VISON VIVANT ..................ET NON PLUS UNE FOURRURE DE CADAVRE SUR UN COL OU SUR LE DOS D' UNE POUFIASSE

 SOURCE AVEC VIDEO

  Un vison, sauvé d’un élevage de fourrure, découvre l’eau

Les visons sont avec d’autres animaux comme les lapins les premières victimes de la mode, parce que la fourrure est devenue pour certains l’apanage du luxe. Mais pour nous, c’est une forme particulièrement vicieuse de torture.
La plupart des gens savent à peine que leur col ou leur manteau de fourrure sont issus d’un animal qui a vécu et surtout a souffert.

CORRIDA, BRAVO!!!!! SANS DOUTE QUELQUES TAUREAUX SAUVES!! BON DEBUT, EXCELLENTE NOUVELLE

SOURCE ET SUITE
CREDIT PHOTO

L’Union Européenne ne subventionnera plus les corridas

Le député vert néerlandais Bas Eickhout a déposé un amendement demandant à ce que les  « subventions ne pourront pas être utilisées pour soutenir l’élevage ou le dressage de taureaux en vue de corridas. » . Les parlementaires européens l’ont adoptés par 29 voix contre 111 .

La protection des animaux d’abord

C’est grâce à une directive sur la protection des animauux que cet amendement a pu passer. En effet :
La Convention Européenne pour la protection des animaux d’élevage (Council Directive 98/58/EC) déclare que ces animaux ne doivent subir aucune douleur, blessure, peur ou détresse. De toute évidence, ces conditions ne sont pas remplies dès lors qu’il s’agit de taureaux destinés aux corridas. Par conséquent, ces taureaux ne sont pas éligibles pour les aides directes de la PAC (politique agricole commune).

Un autre vote mi-septembre

Dans l’attente d’un vote définitif mi-septembre à Strasbourg, cette loi nous donne de l’espoir dans une fin possible et proche des corridas.






L’Union Européenne ne subventionnera plus les corridas

VEGETARIENNE A 7 ANS DE SON PROPRE CHOIX

ELLE A 7 ANS ET DEPUIS 2 ANS A DECIDE DE NE PLUS MANGER LES ANIMAUX.
 ELLE EXPLIQUE POURQUOI....

 SOURCE

Quel âge as-tu ? Depuis quand es-tu végé ?
J’ai 7 ans. Je suis végétarienne depuis que j’ai 5 ans.
Comment est-ce que tu es devenue végétarienne ?
J’ai vu un documentaire sur les St Jacques et j’ai trouvé ça horrible. On tuait les St Jacques pour les vendre et les manger. Après, j’ai dit à mon papa et ma maman que je voulais devenir végétarienne. Je savais qu’on pouvait arrêter de manger de la viande. Ils ont été d’accord. Ils n’étaient pas très surpris parce que même si avant je mangeais beaucoup de viande j’essayais d’en manger de moins en moins, de devenir végétarienne. Mais à chaque fois j’en mangeais, jusqu’à ce que je voie ce documentaire à la télé.
J’ai des animaux, et ces animaux que je mangeais ils avaient aussi des bébés, qui étaient séparés de leurs mamans.



L08

LES COCHONS PORTEURS DE L' EBOLA QUI EST SANS DOUTE AEORPORTE

SOURCE



La transmission par voie aérienne du virus Ebola d'espèce à espèce est déjà un fait scientifique établi, en dépit de ce qui est rapporté sur la FOX, CBS, ABC, etc... Pourquoi CNN ne le signale pas ?
En 2009, une équipe de chercheurs du centre national des maladies animales exotiques du Canada dirigée par Carissa Embury-Hyatt a commencé à mener une étude intitulée "La transmission du virus Ebola chez les porcs à des primates non-humains". L'étude a déterminé que l'Ebola de Reston a été le premier virus Ebola détecté chez les porcs impliquant une transmission à l'homme. La transmission au contact de la souche Ebola du Zaire entre les porcs a également été démontrée expérimentalement. Ici, nous montrons transmission de l'Ebola du Zaire chez les porcs à des macaques sans contact direct ". Cela signifie que le virus Ebola est déjà dans l'air et qu'il peut sauter la barrière inter-espèce ! Les résultats de cette étude inquiétante ont été publiés en Septembre 2012. Si n'importe qui peut trouver cette étude du gouvernement canadien, alors pourquoi pas CNN ?
Implications plus inquiétantes
Cette étude démontre définitivement que les porcs peuvent certainement être des hôtes pour le virus Ebola. Quand les humains consomment un porc infecté, la transmission du virus Ebola est probable. Cela a des implications profondes sur le confinement du virus.



Personne ne peut  réellement estimer le degré de transmission Ebola au sein de la population animale, cependant, puisque le virus Ebola est déjà aéroporté, il serait impossible à contenir. Et la solution à ce problème n'est certainement pas une action de grâces consistant à renoncer à manger du jambon. Il est tout simplement trop tard pour contenir le virus Ebola ! Comment ne pourrions-nous pas en conclure que le virus Ebola soit déjà présent dans l'air ?

 UNE BONNE RAISON DE PLUS DE STOPPER SES CONSOMMATIONS DE VIANDE... EU... JE VEUX DIRE DE CADAVRES!!!

samedi 13 septembre 2014

FERME DES 1000 VACHES PLUS D' INFOS

La ferme des Mille Vaches est en rupture totale avec le modèle d'élevage familial.


SOURCE ET SUITE
 CREDIT PHOTO

Les membres de la Confédération paysanne ont retenu plusieurs heures Philippe Vinçon, conseiller agriculture du chef de l'Etat, vendredi 30 mai, à l'occasion de la visite présidentielle. A Rodez, à 150 km au nord-est de Toulouse, les syndicalistes ont réclamé la libération sans condition de cinq des leurs, placés en garde à vue depuis deux jours. Une cinquantaine de militants avaient tenté de perturber le chantier de la ferme des mille vaches, et la Confédération avait annoncé une nouvelle opération « coup de poing ». En début d'après-midi, M. Vinçon était relâché, les militants étaient libérés, mais les opposants à la « ferme-usine » restaient nombreux.

 

JOUR DE DEUIL, LES 100 PREMIERES VACHES ARRIVENT A LA FERME DES 1000 VACHES



 VOILA UNE TRES TRISTE NOUVELLE..
 LES  PREMIERES VACHES A ETRE EXPLOITEES SANS PITIE JUSQU' A LEUR MORT DANS D' ATROCES SOUFFRANCES SONT DEVENUS CAPTIVES ET ESCLAVES DE CES MURS D' OU ELLES NE SORTIRONT QUE POUR LE CHEMIN DE LA MORT!!!!

 JE SAVAIS BIEN QUE CELA ARRIVERAIT PUISQUE TT LE MONDE S' EN FOUT, ET QUE LES SEULS DEFENSEURS DE CES BETES EXTRAORDINNAIRES N' ONT AUCUN POIDS.

LES JOURNALISTES A LA PETITE SEMAINE VONT POUVOIR SE REJOUIR, LEUR REVE DEVIENT REALITE. POUR EUX C' EST LA FRANCE DANS LA COUR DES GRANDS, ILS VONT CRIER COCORICCO...

 INFECT!! JE SUIS ECOEUREE!!

vendredi 12 septembre 2014

RESCUED DOGS BY HUMANE SOCIETY ONE YEAR LATER AND MORE

A LIRE AVEC ATTENTION, ELEVAGE METHODES D' ABATTAGE EXPLOITATION SANS ETHIQUE

IL EST VRAI (ET REGRETTABLE) QU' ACTUELLEMENT JE LÂCHE UN PEU LE BLOG.
 JE SUIS AVEC ATTENTION LES DÉROULEMENT DE L' HÉRÉSIE ANTI POUTINE QUI FINIRA PAS FINIR DE DÉTRUIRE NOTRE ÉCONOMIE.
 ALORS JE SUIS CONTENTE DE TROUVER CET ARTICLE DE MOUTONS ENRAGES QUI PARLE DE LA SOUFFRANCE DES ANIMAUX ANCIENNEMENT  DIT DE FERME , ACTUELLEMENT D' ÉLEVAGE INTENSIF.
 UN RAPPEL NÉCESSAIRE POUR MES  ANCIENS LECTEURS  ET PEUT ÊTRE UNE INFORMATION NOUVELLE QUI OUVRIRA LES YEUX POUR LES NOUVEAUX..


GO VEGAN ET REJOIGNEZ CEUX QUI ONT DU COEUR, UNE CONSCIENCE ET LE RESPECT DE LEUR  PROPRE CORPS....


 SOURCE AVEC 2 VIDEOS DANS LES COMMENTAIRES

Voici plusieurs extraits du livre « Eating Animals » de Jonathan Safran Foer, un écrivain qui a décidé de mener l’enquête dans les élevages industriels (qui représentent 99% des élevages aux Etats-Unis et 80% en France).
On a tendance à penser qu’il n’y a que pour la viande halal que l’étourdissement n’est pas pratiqué, ce qui est totalement faux. L’étourdissement est souvent très mal fait pour ne pas risquer de tuer l’animal avant de le saigner (si le coeur ne fonctionne plus, le sang coule moins vite), ce qui ralentirait la cadence de l’abattoir et de ce fait, les profits.
On a aussi tendance à penser que les normes sanitaires sont correctes dans le secteur de l’agroalimentaire, que les inspections sont fiables et régulières, et que les horreurs que l’on peut parfois lire sont loin d’être la règle. C’est aussi totalement faux. La règle dans les élevages intensifs est celle du rendement rapide, peu importe le bien-être des animaux ou la santé des consommateurs, il faut que ça rapporte, et vite.

L’abattoir conventionnel. (p. 303 à 308).
« Dans un abattoir classique, les bêtes descendent par un toboggan jusqu’au box d’étourdissement – en général, un grand habitacle cylindrique d’où ne sort que la tête. Le responsable de l’opération, le knocker, appuie un grand pistolet pneumatique entre les yeux du bovin.
Une tige en acier s’enfonce dans le crâne de l’animal, ce qui le plonge dans l’inconscience, voire le tue, puis se rétracte dans le canon. Parfois, la tige ne fait qu’étourdir la bête qui, dans ce cas, reste consciente, ou se réveille plus tard en plein « traitement ». L’efficacité du pistolet dépend de la qualité de sa fabrication et de son entretien, mais aussi du savoir-faire de l’opérateur – il suffit qu’il y ait une fuite dans le système pneumatique, ou que l’opérateur tire avant qu’une pression suffisante ait été accumulée, pour que la tige jaillisse avec une puissance atténuée, ce qui infligera des blessures atroces à des animaux toujours douloureusement conscients.
L’efficacité de l’étourdissement est également réduite parce que certains directeurs d’abattoir pensent que les animaux risquent d’être « trop morts » et que par conséquent, leur coeur ne fonctionnant plus, ils risquent de saigner trop lentement, ou insuffisamment. (Pour les abattoirs industriels, il est « important » que la saignée ne dure pas trop pour des questions de rendement et parce que le sang subsistant dans la viande favorise le développement de bactéries, ce qui réduit la durée de vie du produit.



Aussi certains abattoirs choisissent délibérément des méthodes d’étourdissement moins efficaces. Ce qui a pour effet secondaire qu’un fort pourcentage d’animaux doit subir plusieurs chocs, que d’autres restent conscients, ou se réveillent pendant le traitement.
Parlons clairement : les animaux sont saignés, écorchés et démembrés alors qu’ils sont encore conscients.



Cela arrive tout le temps, et l’industrie comme les autorités le savent. Plusieurs abattoirs accusés de saigner, écorcher ou démembrer des animaux vivants ont défendu leurs actes en affirmant que ces pratiques étaient courantes. (…)
A l’autre bout de la chaîne qui les entraîne vers l’aire d’abattage, les animaux, apparemment, n’ont aucune idée de ce qui les attend, mais s’ils survivent au premier choc, manifestement, ils comprennent très bien qu’ils sont en train de se battre pour leur survie. Comme le raconte un ouvrier : « Ils lèvent la tête, ils regardent partout, cherchent à se cacher. Ils ont déjà été touchés par ce truc, et ils n’ont pas l’intention de le laisser recommencer. »
Entre la vitesse de la chaîne, qui a augmenté de près de 800% en un siècle, et un personnel mal formé qui travaille dans des conditions cauchemardesques, les erreurs sont inévitables. (Les ouvriers des abattoirs connaissent le plus fort taux de blessures de tous les secteurs professionnels – 27% par an – et touchent de bas salaires pour tuer jusqu’à 2050 animaux par vacation.)
Temple Grandin (docteur en sciences animales) affirme que ces gens ordinaires peuvent se transformer en sadiques à cause du caractère déshumanisant du travail en abattoir. C’est un problème persistant, souligne-t-elle, contre lequel les patrons de ces structures doivent se prémunir. Parfois, les animaux ne sont pas étourdis du tout. Dans un abattoir, des employés (et non des défenseurs des droits des animaux) ont tourné clandestinement une vidéo qu’ils ont transmise au Washington Post. On y voit des animaux conscients défiler le long de la chaîne de traitement. A un moment, un aiguillon électrique est enfoncé dans la bouche d’un bouvillon. D’après le Post, « plus de vingt ouvriers ont signé des déclarations sous serment affirmant que les violations dénoncées dans le film sont très fréquentes et que les responsables sont au courant ». Dans une de ces déclarations, un employé explique :


« J’ai vu des milliers et des milliers de vaches subir vivantes le processus d’abattage. Elles peuvent se trouver depuis sept minutes dans la chaîne et être encore en vie. J’ai travaillé à l’écorchage, et j’en ai vu qui étaient encore vivantes.


A cette étape du processus, on leur arrache toute la peau à partir du cou. » Et quand la direction daigne écouter les salariés qui se plaignent, c’est souvent pour les licencier ensuite. (…) Vous savez, je suis un ancien marine. Moi, le sang et les tripes, ça ne me dérange pas. Mais le traitement inhumain, il y en a tout simplement trop. »
En douze secondes ou moins, la vache assommée – inconsciente, à demi-consciente, tout à fait consciente ou morte – progresse le long de la chaîne et arrive entre les mains de l’entraveur, qui fixe une chaîne à l’une de ses pattes arrières et la soulève dans les airs. Après l’entraveur, la bête, désormais suspendue par une patte, est déplacée mécaniquement jusqu’au pointeur, qui lui tranche les carotides et une jugulaire dans le cou. Ensuite, toujours mécaniquement, l’animal est entraîné vers un « rail de saignée », et vidé de son sang pendant plusieurs minutes. L’arrêt de l’afflux de sang au cerveau tue l’animal, mais pas immédiatement (c’est pourquoi les bêtes sont censées être inconscientes). Si l’animal est en partie conscient ou que le pointeur a mal fait son travail, cela peut limiter le flot de sang et prolonger l’état de conscience.
« Parfois, elles clignent des yeux, étirent le cou d’un côté et de l’autre, regardent autour d’elles, elles sont littéralement folles de peur » explique un ouvrier de la chaîne.
Maintenant, la vache est théoriquement une carcasse qui va se déplacer jusqu’à l’écorcheur de tête qui retire la peau de la tête de l’animal.


Le pourcentage d’animaux encore vivants à cette étape est faible mais pas nul. « Souvent, l’écorcheur s’aperçoit que qu’une bête est encore consciente quand il lui entaille le côté de la tête et qu’elle donne de violents coups de pattes.


L’écorcheur leur enfonce alors un couteau dans l’arrière du crâne pour sectionner la moelle épinière ».
Après l’écorcheur de tête, la carcasse atteint le coupeur de pattes qui tranche les pattes de la bête. « Quand il y en a qui se réveillent, on a l’impression qu’elles cherchent à grimper le long des murs. Et quand elles arrivent au coupeur, il ne tient pas à attendre que quelqu’un vienne assommer de nouveau les bêtes pour commencer à travailler. Donc il leur coupe simplement le bas des pattes avec les pinces. Les bêtes deviennent folles », explique un employé de la chaîne. »

Le poulet (p.183) :
« Inutile de dire qu’entasser des oiseaux difformes, drogués et soumis à un stress extrême dans un enclos malpropre et tapissé de déjections n’est déjà pas très sain. En sus des difformités, blessures aux yeux, cécités, infections bactériennes des os, vertèbres déplacées, paralysies, hémorragies internes, anémies, tendons déboîtés, pattes et cous tordus, maladies respiratoires et systèmes immunitaires affaiblis, des problèmes fréquents et durables affectent les élevages de volailles. Plusieurs études scientifiques et enquêtes officielles indiquent que la quasi-totalité (95%) des poulets sont victimes d’une contamination au E.Coli (indicateur de contamination fécale) durant leur élevage et qu’entre 39 et 75% de ceux qui sont vendus dans le commerce sont toujours infectés. Environ 8% des volailles sont infectées par la salmonelle, 70 à 90% sont porteurs d’autres agents pathogènes potentiellement mortels, les Campylobacters. Des bains de chlore sont couramment utilisés pour nettoyer les carcasses, les désodoriser et tuer les bactéries.

Bien sûr, au cas où les consommateurs remarqueraient que leur poulet n’a pas très bon goût – et quel goût pourraient bien avoir des animaux bourrés de médicaments, affectés de diverses maladies et contaminées par leurs excréments ? – , on administre aux volailles par gavage ou injection, des « bouillons » et des solutions salées pour leur donner ce que nous en sommes venus à considérer comme étant l’aspect, l’odeur et le goût d’un poulet.


Une étude menée récemment par le magazine Consumer Reports a montré qu’entre « 10 et 30% du poids » des produits issus de poulets ou de dindes, dont beaucoup labellisés « naturels », « étaient constitués de bouillon, agent de saveur ou eau ».


Maintenant que vos poulets sont élevés, il s’agit de les « transformer ». Il vous faudra d’abord trouver des employés pour rassembler les volailles dans des caisses et assurer le processus consistant à transformer des oiseaux vivants et entiers en morceaux de viande sous cellophane. Vous devrez chercher constamment de nouveaux employés, car le taux de rotation annuel dans ce secteur dépasse généralement 100%. Les étrangers en situation irrégulière sont les plus prisés. Au regard des normes en vigueur parmi la communauté mondiale des défenseurs des droit de l’homme, les conditions de travail en usage dans les abattoirs américains constituent des violations des droits humains ; mais pour vous, elles sont le moyen essentiel de produire de la viande bon marché et de nourrir le monde. Vous donnerez donc à vos employés le salaire minimum, ou presque, pour qu’ils rassemblent les volailles et les entassent dans les caisses de transport. Si le travail se déroule à la vitesse appropriée – 105 poulets mis en caisse par chaque employé en 3 minutes et demie semble être le rythme généralement requis selon plusieurs opérateurs que j’ai interrogés-,

les oiseaux seront manipulés sans ménagement et les employés sentiront souvent les os des pattes se briser sous leurs doigts, m’a-t-on également indiqué. Environ 30% de l’ensemble des volailles vivantes arrivant à l’abattoir présentent des fractures récentes dues à des croisements génétiques délirants et à des manipulations brutales.

Si aucun texte ne protège les volailles, il existe en revanche des lois sur la façon de traiter les employés, or ce genre de travail a tendance à causer chez ceux qui l’effectuent des douleurs qui persistent pendant plusieurs jours. Aussi, je le répète, veillez à n’embaucher que des gens qui ne seront pas en position de se plaindre.
Vos caisses doivent maintenant être chargées sur des camions. Ne tenez aucun compte du froid ou de la chaleur extrêmes, et ne donnez ni eau ni nourriture à vos oiseaux, même si l’abattoir est situé à plusieurs centaines de kilomètres. Une fois qu’ils seront arrivés à destination, d’autres employés devront suspendre chaque volaille par les pattes à des sortes de menottes fixées à un convoyeur aérien automatique. Cette phase occasionne de nouvelles fractures d’os. Il arrive souvent que les cris et les battements d’ailes des poulets atteignent un tel volume sonore qu’un employé n’entend pas ce que lui dit son voisin sur la chaîne. La peur et la douleur font fréquemment déféquer les oiseaux. Le convoyeur entraîne les oiseaux vers un bain d’eau électrisée. Cela suffit probablement à les paralyser, mais pas à les insensibiliser. Pour les poulets immobiles mais encore conscients, l’étape suivante sur la chaîne sera la trancheur de cou automatique. Le sang s’écoulera lentement des animaux, à moins que la lame n’ait manqué les artères vitales, ce qui, selon un employé avec qui je me suis entretenu, arrive « sans arrêt ». Il vous faudra alors prévoir quelques employés de plus pour jouer les « tueurs d’appoint » chargés d’égorger les oiseaux que le trancheur automatique aura manqués. A moins qu’eux aussi ne ratent leur coup, ce qui, m’a-t-on dit, arrive aussi « sans arrêt ». D’après le national Chicken Council -qui représente l’industrie de la volaille- environ 180 millions d’oiseaux seraient abattus de manière non conforme chaque année.
J’ai eu l’occasion de parler avec de nombreux attrapeurs, suspendeurs et tueurs qui m’ont dit que beaucoup de poulets arrivaient vivants et conscients dans la cuve à ébouillanter. Des estimations gouvernementales obtenues grâce à la loi sur la liberté de l’information affirment que cela serait le cas pour environ 4 millions d’oiseaux chaque année. Du fait que la fiente dont sont maculées la peau et les ailes se retrouve dans les bains bouillants, les oiseaux en ressortent infectés d’agents pathogènes qu’ils ont inhalés ou absorbés à travers leur peau (l’eau des bains provoquant l’ouverture des pores).
Une fois que la tête des oiseaux a été arrachée et leurs pattes coupées, des machines les ouvrent en deux par une incision verticale et en retirent les entrailles.

Les contaminations se produisent souvent à ce moment-là, car les machines, qui travaillent à un rythme extrêmement rapide, entaillent souvent les intestins, de sorte que les excréments se répandent dans la cavité péritonéale.


Autrefois, les inspecteurs du département de l’agriculture étaient obligés de rejeter tout oiseau présentant une contamination fécale. Mais il y a une trentaine d’années, l’industrie du poulet a persuadé le département de reclassifier les déjections afin de pouvoir continuer à utiliser les machines à éviscérer. Alors qu’elles étaient considérées jusque là comme un « contaminant dangereux », les fientes sont désormais classifiées comme simples « souillure esthétique ». Résultat : les inspecteurs ne rejettent plus que la moitié des oiseaux crottés. « Il ne faut que quelques minutes à un consommateur pour digérer ces fientes », se contenterait sans doute de soupirer Lobb et le National Chicken Council.
Ensuite, les volailles sont examinées par des employés du département de l’agriculture, dont la fonction officielle est de protéger le consommateur. Chaque inspecteur dispose d’environ deux secondes pour s’assurer que la carcasse et les organes de chaque oiseau sont exempts de plus d’une centaine de maladies et d’anomalies suspectes. Il doit examiner environ 25 000 volailles par jour.
Article complet sur Agoravox.fr