Loading...

vendredi 29 mars 2013

SOURCE ET SUITE AVEC VIDÉO

Les ressources naturelles à la base de l’alimentation de l’homme et des animaux sont gravement menacées : déforestation, surexploitation des sols, élevage intensif, pollutions des océans.
C’est en constatant que ces problèmes sont liés au mode de vie adopté par les grands pays industrialisés que le Dr Jane Goodall a commencé à s’intéresser de près à la nourriture des hommes, une nourriture de plus en plus dénaturée.

Pour découvrir et commander le livre "Nous sommes ce que nous mangeons" du Dr Jane Goodall tout en soutenant nos actions, voici le lien :
http://www.janegoodall.fr/htfr/boutique-livres.htm#adult



Mercredi 13 février 2013, se tenait à Sciences Po un débat sur l'alimentation entre le Dr Jane GOODALL, célèbre primatologue, fondatrice de l'institut qui porte son nom, et Serge PAPIN, Président du groupement Système U. Introduction et conclusion du débat par Chantal JOUANNO. Modération de Sébastien TREYER, conseiller de la Chaire Développement durable de Sciences Po.
Face à de tels enjeux, le Dr Jane Goodall propose des réponses immédiates, accessibles à tous.
Serge Papin prône un nouveau pacte alimentaire entre le producteur, le distributeur et le consommateur, tournés vers le même objectif : que la collectivité se porte mieux.
Nouveaux modes de production et nouveaux liens entre producteurs et distributeurs, responsabilités adaptées et ancrées dans les territoires locaux, le nouveau distributeur ne peut plus se contenter de simplement distribuer. L’époque demande de la confiance, de l’engagement, du service, et de la transparence.
Ce débat a proposé des éléments concrets aux citoyens qui veulent se réapproprier la liberté de bien se nourrir tout en respectant les limites de notre planète.

Pour commander le livre "Nous sommes ce que nous mangeons" tout en soutenant nos actions : http://www.janegoodall.fr/htfr/boutique-livres.htm#adult