mercredi 14 novembre 2018

CASTANER.. IL VOUS FAIT PENSER A QUI ???


 MOI J' AI BIEN MON IDEE MAIS JE ME LA GARDE....
 MAIS BON COMME LE 17 NOVEMBRE APPROCHE ET QU' IL FAUT BIEN EN PARLER AU MOINS UNE FOIS....  ET QUE CASTANER JOUE LES GROS MUSCLES... 
 SOURCE ET SUITE

D’abord, on est rassuré. Ce ton mâle et impérieux est le signe d’un pouvoir qui sait ce qu’il veut et ce qu’il ne veut pas.
Puis on se demande pourquoi cette menace et cet avertissement.
Parce que la journée du 17 novembre fait peur au gouvernement ?
Parce que celui-ci ne comprend pas ce qui se passe et qui enfle ? une protestation initiale contre la hausse du carburant qui risque de devenir un immense défouloir où le président de la République sera la cible principale ? Comme si on avait attendu d’avoir un prétexte plausible pour se mobiliser en masse.
Parce que ce qui se prépare est imprévisible, coagule une multitude de mécontentements et de frustrations, répond sans doute à un sentiment de délaissement, à la détresse de territoires abandonnés, à la misère de trop de gens ?
Pourtant, on fait des concessions, le pouvoir a lâché trop tard quelques gracieusetés, donné quelques avantages. Ils ne servent à rien. Une machine est lancée qui n’a même pas pour finalité d’obtenir des résultats mais juste de s’opposer ensemble, de crier ensemble que trop, c’est trop. Pas assez d’espoir, trop de désillusion, le passé colle aux basques et le futur est incertain. Les citoyens aspirent surtout à être réévalués.
Christophe Castaner alerte les « gilets jaunes ». Le bâton. « Partout où il y a blocage, nous interviendrons. »
Il y a de la peur derrière cet affichage. Le ministre craint que les inévitables affrontements ne tournent en faveur des « gilets jaunes » et que l’opinion publique soit hostile même à une police accomplissant son devoir. Qu’elle prenne parti pour les révoltés quoi qu’ils fassent, même s’ils bloquent. Robin des bois collectif, le 17 novembre, qui osera s’en prendre à ce peuple ni de droite ni de gauche, un tantinet macronien mais contre Macron ?

lundi 12 novembre 2018

INCENDIES CALIFORNIE.. CRIMINEL OU MAN MADE ..OU MANQUE D' ENTRETIEN?????

SYMPA POUR DETENTE

LES CHIENS  PARESSEUX..


A VOIR ICI


ACTION PETITION... ASSEZ DE CES EXTENSIONS POUR PLUS DE MALTRAITANCE... COCHONS LIBRES !!

 SOURCE ET SUITE
 SUR PAGE SIGNATURE


Madame la Préfète,

Il y a plus de vingt ans, un projet concernant les bâtiments actuels, d’une capacité de 6724 places, avait été stoppé par une forte mobilisation et des recours administratifs : autorisation d’exploiter et permis de construire annulés.

Cette friche industrielle aurait dû faire l’objet d’une démolition, comme le reconnaissait le Préfet Paul MASSERON, « et si la décision définitive est négative, il y aura démolition » (la Montagne, 05-07-1997).

Dossier clos en 2000 et contre toute attente, le site a depuis été racheté en 2005 avec une première phase d’exploitation en 2016. Une extension a été soumise cette année à la consultation du public.


Les soussignés-es dénoncent
 :

1. Le non respect de l'environnement et de la législation

  • Une procédure d’enregistrement ne correspondant pas à la réalité du terrain : 4340 porcelets et 1944 animaux à l’engraissement,
  • Avec pour conséquence une absence d’étude d’impact aux plans sanitaire et environnemental,
  • Des nuisances à la clef: respect de la réglementation sur les épandages de lisier (7000 m3/an) incontrôlable, pollution des cours d’eau, des sols, risques sur la faune aquatique, odeurs réduisant à néant le développement touristique et entrainant la dévaluation et la mévente de l’immobilier, création programmée de friches industrialo-agricoles qui parsèmeront nos campagnes,
  • L'exportation et la diffusion à moyen terme sur tout le territoire national de la crise et des problèmes engendrés par l'industrie porcine bretonne,
  • Les effets directs de ce type de production animale sur le réchauffement climatique,


2. Le non respect des hommes

  • Des conséquences sanitaires et une dégradation permanente des conditions de vie pour la population, non mesurées, en particulier la pollution par le gaz ammoniac (NH3) et les particules fines,
  • Les maladies qui se développent dans ce type d’installation engendrent une surconsommation de médicaments: 530 tonnes d'antibiotiques vendues en France en 2016 dont 189 t utilisées par les usines porcines. Aucun bilan n’a été présenté au dossier soumis à la consultation du public de l’utilisation d’antibiotiques et vaccins par cet « élevage ». Les antibiorésistances  en matière de santé humaine sont pourtant une réalité,
  • La disparition programmée de la paysannerie créatrice d'emplois afin de la remplacer par d'énormes structures concentrationnaires qui génèrent de gros profits à court terme mais qui détruisent l'emploi et sont vouées à l'échec à moyen terme,
  • Le mépris des hommes et des femmes qui manipulent des produits phytosanitaires dangereux pour la santé et exercent des métiers difficiles et peu valorisants,
  • Le mépris des consommateurs, femmes, enfants et hommes qui certes paieront un bas prix mais qui mangeront une "viande" sans qualités gustative et nutritive,


3. Le non respect des animaux

  • Un mode « d’élevage » sur caillebotis qui se perpétue à l’opposé d’une demande citoyenne qui réclame la prise en compte du bien-être animal,
  • Le mépris des animaux et le déni de leur vie ainsi que de leurs besoins physiologiques et sociaux fondamentaux : courir, gambader, gratouiller, fouir, brouter, s'ébattre joyeusement, humer l'air frais, goûter la rosée du matin, se pâmer au soleil, etc. Dès leur naissance ils sont traités comme de la viande sur pieds, comme de vulgaires produits de consommation. Ils auront à subir limage des dents, queues coupées et castration à vif. Entassés et enfermés au-dessus de leurs excréments dans des bâtiments saturés d’ammoniac, ils ne verront la lumière naturelle que pour partir à l'abattoir.

dimanche 11 novembre 2018

COMMEMORATION SOUS LA FLOTTE.. PARIS

METEO USA AUJOURD' HUI..

IL (DIAMOND ) PREND SON PIED AVEC SON BRIEFING SUR LA METEO... LES INCENDIES CALIFORNIE SONT DUS A DES PROBLEMES D' INFRASTUCTURE.. LIGNES HAUTE TENDSIN ET AUTRES PROBLEMES... MAKE AMERICA HGREAT AGAIN PAS ENCORE PASSE PAR LA CALIFORNIE..... LOL.. SINON BCP DE NEIGE GRANDS LACS ET AUTRE..

samedi 10 novembre 2018

GO VEGAN!!

L’image contient peut-être : texte

FREINER LA SENILITE... RECETTES

Good nutrition can help your mind as well as your body. For example, people that eat a Mediterranean style diet that emphasizes fruits, vegetables, fish, nuts, unsaturated oils (olive oil) and plant sources of proteins are less likely to develop cognitive impairment and dementia.

SOURCE ET SUITE